[NAB 2017] DJI présente le Ronin 2

Comme chaque année, Las Vegas accueille en avril le NAB Show, le plus grand salon mondial destiné à l’audiovisuel. C’est l’endroit rêvé pour tout passionné, mais également une place de choix pour les annonces des constructeurs et éditeurs.

DJI frappe fort dès le premier jour et présente la version 2 de son stabilisateur 3 axes, sobrement appelé Ronin 2. Plus gros, plus puissant, plus polyvalent, plus modulable, plus intelligent… Plus mieux pour ainsi dire.

Legacy, un film réalisé en plan séquence à l’aide du Ronin 2

Digne successeur de la première version, le nouveau gimbal s’est vu être entièrement revisité afin de convenir au mieux aux productions audiovisuelles. Dans une optique de convenir au maximum de projets, le nouveau Ronin dispose d’une cage de caméra agrandie et extensible de 50mm, supportant à la fois les reflex numériques et les caméras cinéma (RED, Alexa Mini, URSA Mini, C300, ou autres FS7). Les nouveaux moteurs fermés et anti éclaboussures ont un couple permettant de supporter une charge allant jusqu’à 13kg. Le stabilisateur est désormais doté d’un GPS afin de garantir une meilleure efficacité à des vitesses de déplacement élevées.

La poignée du Ronin 2 fait également parti du lifting. En effet, le stabilisateur peut facilement être détaché de son support pour être installé sur tous les équipements utilisés en production, tels que des grues, des cable-cam, des drones. Le stabilisateur disposant désormais d’un mode deux axes, il peut également être installé sur des steadicams. Le Ronin 2 dispose d’un cadre monocoque en fibre de carbone, ainsi que des pieds rabattables qui permettent de poser le gimbal pendant le tournage sans avoir besoin d’un accessoire supplémentaire.

L’alimentation du Ronin 2 a été complètement revue, de même que son « cable management ». Le nouveau né s’alimente désormais via les mêmes batteries que l’Inspire 2. Le système intègre deux batteries remplaçables à chaud, qui fourniront l’alimentation au stabilisateur, mais également à la caméra et aux accessoires. On retrouve en effet quatre ports 14.4V, deux 12.6V et une prise P-Tap de 12.6V également. DJI annonce une autonomie de 2h30 pour son gimbal et l’alimentation d’une Red Dragon. Le système de batteries est quand à lui détachable permettant l’alimentation d’autres appareils.

Outre l’alimentation, ce sont également des connexions SDI et un câblage de données qui sont intégrés dans le stabilisateur afin d’éviter de voir des câbles pendre et gêner la prise de vues.

Les réglages du Ronin 2 ont été revus, et c’est avec de nouveaux leviers de verrouillages d’axe et de nouveaux boutons de réglages fins que DJI promet un équilibrage plus rapide et précis. Le nouveau stabilisateur possède d’un écran tactile permettant de configurer à la volée le Ronin, mais il permet également le contrôle des caméras RED. Une nouvelle télécommande permet un minimum d’interférences pour un contrôle du stabilisateur à deux opérateurs sur une portée d’1.5km.

DJI a également mis à jour l’application compagnon du Ronin (DJI Assistant) avec notamment l’apparition de nouvelles fonctions orientées studio, mais également un mode Panorama, permettant la réalisation de panoramas d’images fixes, prenant en compte type de capteur, focale et du chevauchement des images défini par l’utilisateur. L’appli propose également un mode Timelapse, où plusieurs mouvements et actions sont programmables.

 

Pour finir, le Ronin 2 sera disponible au deuxième trimestre 2017 via les plates-formes conventionnelles. Le prix quand à lui n’a pas encore été annoncé.

A propos de itrass 5 Articles
Passionné de nouvelles technologies et de techniques audiovisuelles, je travaille à mon compte en tant que Réalisateur, Cadreur, Monteur.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*